Le Canada et les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 à Toronto

Marion Ménard
Division des affaires juridiques et sociales

Environ 7 000 athlètes de 41 nations et protectorats des Amériques convergeront bientôt vers Toronto pour prendre part aux Jeux panaméricains et parapanaméricains. Ces athlètes d’élite participeront aux compétitions des 65 disciplines des deux programmes sportifs. Les XVIIes Jeux panaméricains se tiendront du 10 au 26 juillet, tandis que les Ves Jeux parapanaméricains auront lieu du 7 au 15 août 2015.

Pour les Jeux panaméricains, le Comité olympique canadien s’est fixé comme objectif que l’Équipe Canada se hisse au deuxième rang du classement des médailles. Aux Jeux parapanaméricains, le Comité paralympique canadien vise une place parmi les trois premières au classement des médailles.

Le Canada aux Jeux panaméricains

Les Jeux panaméricains se sont déroulés pour la première fois en 1951 à Buenos Aires, en Argentine. Depuis, ils ont lieu tous les quatre ans. La ville de Winnipeg a été la ville hôte à deux reprises, en 1967 et 1999. Au cours des années, les Jeux panaméricains ont pris beaucoup d’ampleur, devenant le troisième événement multisport d’envergure internationale, après les Jeux olympiques et les Jeux asiatiques.

Le Canada a participé pour la première fois à ces Jeux en 1955, à Mexico. De 1971 à 2003, il a été au troisième rang du classement des médailles neuf fois de suite (figure 1). Pour ce qui est du nombre de médailles remportées, sa meilleure performance est celle de 1999 à Winnipeg : les athlètes canadiens ont récolté 196 médailles, dont 64 d’or. En 2011, à Guadalajara au Mexique, le Canada a gagné 119 médailles, obtenant ainsi le cinquième rang au classement des médailles – après les États-Unis, Cuba, le Brésil et le Mexique.

Figure 1 – Performance du Canada aux Jeux panaméricains, nombre de médailles et
rang au classement des médailles, 1955 à 2011

Figure 2 – Performance du Canada aux Jeux parapanaméricains, nombre de médailles et rang au classement des médailles, 1999 à 2011

Source : Comité paralympique canadien

À Toronto cet été, l’Équipe canadienne devrait compter environ 700 athlètes. Il s’agirait de la plus forte délégation canadienne dans l’histoire des Jeux panaméricains. À titre de comparaison, 486 athlètes canadiens ont pris part aux compétitions de Guadalajara en 2011.

Il est intéressant de souligner que le slalom en canoë, le golf et le rugby féminin à sept feront leur première apparition dans le programme sportif des Jeux panaméricains. D’autre part, le cavalier Ian Millar en sera à sa neuvième participation aux Jeux panaméricains et tentera d’ajouter à sa collection une dixième médaille aux compétitions de sport équestre.

Le Canada aux Jeux parapanaméricains

Les Jeux parapanaméricains ont été inaugurés en 1999 à Mexico. Mille athlètes de 18 pays avaient alors pris part à quatre disciplines sportives. À Toronto, environ 1 500 athlètes de 28 pays tenteront de décrocher une médaille dans 16 disciplines sportives.

Le Canada a offert sa meilleure performance à Rio de Janeiro en 2007 (figure 2). En effet, ses athlètes avaient remporté 112 médailles, pour le deuxième rang au classement des médailles.

Figure 2 – Performance du Canada aux Jeux parapanaméricains, nombre de médailles et
rang au classement des médailles, 1999 à 2011

Figure 1 – Performance du Canada aux Jeux panaméricains, nombre de médailles et rang au classement des médailles, 1955 à 2011

Source : Historica Canada, Jeux panaméricains

En 2011, le nageur Benoît Huot s’est magnifiquement distingué en décrochant trois médailles d’or et quatre d’argent. En août prochain, il fera partie des 250 athlètes canadiens qui représenteront le Canada aux Jeux parapanaméricains. Les compétitions de natation seront présentées dans le nouveau Centre aquatique et complexe sportif panaméricain/parapanaméricain CIBC, bâti au coût de 205,1 millions de dollars.

La participation au niveau fédéral

Le gouvernement du Canada participera financièrement aux Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015.

L’Entente multipartite signée en 2009 définit les responsabilités des parties impliquées dans l’organisation et l’exécution de l’événement. Elle précise que le gouvernement fédéral s’engage à investir plus de 500 millions de dollars dans les trois secteurs suivants :

  • 386,1 millions de dollars pour les installations sportives;
  • 65 millions de dollars pour le Fonds de legs sportifs Toronto 2015;
  • 48,9 millions de dollars pour les services fédéraux essentiels offerts par 13 organismes fédéraux (sécurité, services douaniers, accréditation des athlètes, santé publique).

Par ailleurs, le gouvernement fédéral soutient en partie le programme culturel des Jeux. Ce programme a pour objet de refléter la diversité culturelle et linguistique du Canada et appuie notamment le Relais de la flamme pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains.

Au cours d’un circuit de 41 jours débutant à Toronto le 30 mai 2015, la flamme des Jeux panaméricains traversera 130 communautés, pour revenir à son point de départ au moment des cérémonies d’ouverture. À son passage à Oshawa, la flamme sera portée par Norma Douglas, une ancienne nageuse synchronisée aujourd’hui âgée de 84 ans. Mme Douglas avait gagné une médaille d’argent lors de la première participation du Canada aux Jeux, en 1955.

Pour les Jeux parapanaméricains, le Relais de la flamme prendra la forme de deux relais distincts, pour un total de 700 kilomètres en quatre jours.

Sur le plan linguistique, l’anglais et l’espagnol sont les langues officielles de l’Organisation sportive panaméricaine. Toutefois, l’Entente multipartite et un protocole d’entente signé avec le Commissariat aux langues officielles du Canada précisent les obligations du comité organisateur en ce qui a trait au respect de la dualité linguistique du Canada. TORONTO 2015 s’engage donc à communiquer avec le public et les participants en français et en anglais, ainsi qu’à tenir compte des besoins des communautés de langue officielle en situation minoritaire, dans l’exécution de ses programmes et services.

La Monnaie royale canadienne est le fournisseur officiel des médailles, assurant leur conception et leur production. Elle a déjà produit 4 283 médailles pour les différents vainqueurs des compétitions. Il est intéressant de souligner que l’inscription « TORONTO 2015 » figure en braille sur les médailles des deux séries de Jeux.

Enfin, CBC/Radio-Canada sera le radiodiffuseur hôte officiel à l’échelle nationale des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015. La Société diffusera plus de 650 heures de couverture numérique en direct sur les sites Web de CBC et de Radio-Canada, assurant ainsi la plus grande couverture médiatique jamais offerte dans l’histoire du Canada.

PanAm Games FR HN INFOGRAPHIE